Zdino Miich, plus qu’une marque, un état d’esprit « prêt à porter »

Quand deux jeunes « frangins » disent stop aux femmes attirées par tout ce qui brille, aux matérialistes, aux arrivistes, à la séduction par le paraître, à l’abus de pouvoir… à ces femmes qui s’épanchent sur les réseaux sociaux en encourageant les copines à se faire respecter et refusent d’admettre qu’elles sont les mêmes… Ces deux garçons crient en cœur : « Non aux Michetonneuses ! ».

Quand les deux frangins disent qu’il y en a assez de ces hommes qui baissent la tête et qui acceptent tout sous prétexte d’une belle courbe ou de jolies rondeurs. Que ces hommes critiques les autres et qui en fait sont tout aussi semblables, au point qu’ils n’osent même plus s’affirmer de peur d’attirer les foudres de leur compagne… Ces deux garçons s’écrient encore : « Non aux mecs fragiles !»…

Et comme si ces revendications n’étaient pas suffisantes, puisque l’on parle du « paraître », pourquoi ne pas l’exprimer sur son vêtement ?

Zdino Miich est une nouvelle marque de vêtements en ligne, pour jeunes hommes et femmes qui se revendiquent :

« NOMIICH/NOMECFRAGILE – STOP LES FAUX CULS ET LES COCUS »

Zdino Miich, une idée originale pour exprimer son point de vue

Littéralement Zdino Miich est la contraction de « je dis, j’dis, zdi » non « no » aux Michetonneuses « Miich ».

Par définition, la michetonneuse ou la « Miich » est la femme qui séduit par intérêt financier, et le micheton ou « Miichto », est tout simplement sa proie, l’homme faible et facile à duper.

La marque Zdino Miich revendique en visuels et en couleurs le refus de voir tous ces donneurs de leçons, hommes et femmes, qui se font passer pour des « intouchables » mais qui, en réalité, sont des « Michetonneuses » et des « Michetons » traînant des casseroles des quartiers populaires aux quartiers chics en passant par les clubs et les chichas. Certains l’assument, d’autres non.


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Sign up for our newsletter !